Une reprise caniculaire …

Salut à tous,

enfin je reprend un peu la canne en main et je ne choisi pas la journée la plus fraîche pour cette session. Nous sommes le 25 Août, il est 15h00, j’hésite entre  ma piscine où la rivière , et entre nous,  j’aurais du choisir la 1ère option, mais comme l’envie de pêcher était plus forte , c’est donc le second choix qui l’a emporté.

Voici la température en fin de session ou le thermomètre affiche encore 33° à 18 heures, pour dire que j’ai eu chaud, voir même très chaud, voilà pour les conditions de pêche.

DSCN8608Bon revenons à ma partie de pêche, arrivé sur place , je scrute le niveau d’eau, c’est bas, mais il y a encore de l’eau et en plus elle est claire, j’aperçois d’entrée quelques truites, beaucoup de juvéniles, la repro 2015/2016 à bien réussie. J’opte pour une pêche au fil posé et de temps à autre en sèche et à vue, toutes les techniques furent prenante. Je prendrais au total plus de vingt poissons.

10

7

Les prises s’enchaînent les unes derrière les autres, les poissons sont actifs, les truites sont de toutes tailles, petites, moyennes , chevesnes et même un chabot en nymphe, il est rare d’en choper en nymphe et pourtant lui avait bien la nymphe plantée dans la gueule.

chabot
Photo un peu floue, mais on peut voir la nymphe bien plantée dans sa gueule.

mais dans le lot il faut faire avec les chevesnes et les barbeaux, il y en de très gros, 50 cm pour les cheucheux et 70 + pour les barbeaux, je ne réussirais pas à en choper un de ces gros spécimens, mais je touche quelques chevesnes maillés à 30+, comme celui-ci .

1

2

Puis je continu ma prospection, malgré une avancée silencieuse et évitant l’ombre qui porte sur l’eau, je ferais partir une belle 40 à mes pieds, il faut dire que la pêche estivale permet de voir les beaux poissons, mais eux aussi nous voient. Je prendrais également une arc en ciel de 35 cm, mais la bougresse m’a jouée les filles de l’air en me cassant le fil à ras de la gueule, je perdrais également une autre belle fario, par contre je l’ai prise dans un petit courant à ras d’un bloc, mais se sentant piégée par ma nymphe, elle s’est calée dans les blocs et je n’ai pu l’en déloger, tout ça sur 10 mètres d’intervalle , croyez moi, mais j’étais furax après moi, me faire berner sur deux coups successifs, je déteste ça😦

Encore quelques truites pour finir l’après midi, un peu déçu quand même de ne pas avoir touché les plus grosses truites.

14

11

bannière

Pourtant , je connais le secteur et je me suis aperçu que depuis quelques temps, la fréquentation est de plus en plus omniprésente, alors soit les belles truites sont killées et j’en ai eu pour preuve la ventraille d’une belle truite , jetée dans le fond de l’eau, une truite qui devait allégrement mesurer 35 cm, celle-ci ne pourra pas se reproduire hélas pour elle ou bien à cause de ces fortes chaleurs, les truites restent cavées, j’ose espérer que c’est cette dernière idée qui est la bonne.

Voila pour ce qui concerne mon compte rendu de ma session du 25 Août 2016, je vous dit à la prochaine !…

 

 

 

 

 

 

Truite qui se nourrie

Voila une jolie truite en maraude , elle nymphe au grès de ces déplacements, ma présence ne la dérange pas,la canne est dans la voiture, mais je filme sur une réserve et des comme ça, il y en a une bonne dizaine.

Vacances Corrézienne sur Argentat et ses environs ..

Coucou les amis me revoilà !!

Vous vous êtes sans doute demandés ou j’étais passé, pas d’articles depuis quelques semaines, alors je vous rassure rien de grave, juste un petit passage à vide ou l’envie de pêche n’y était pas, cette année est sans doute la pire côté pêche, un manque de motivation passagère, je ne ressent plus ou presque l’envie d’aller à la pêche et participer aux quelques forum ou je suis en général très actif.

D’ailleurs voyez vous, je rentre de quelques jours passés sur Argentat et j’ai décliné les sorties avec deux potes présents sur place, ce qui n’a pas empêché de nous voir quand même et de passer une petite heure avec l’ami Gilou46 , devant deux bons demis bien frais et à proximité de la rivière Dordogne.

gilou46
Gilles alias Gilou46

Mais également  avec Yves et Brigitte son épouse ou nous avons passés deux bonnes soirées en leur compagnie.

Yves et Léo

brigitte et françoise

Vous allez me dire que je suis « Ouf » de ne pas avoir pêcher une rivière aussi belle, mais quand la niaque n’y ai pas, il ne faut pas se forcer, j’étais comme m’a dit Yves, en mode vacances avec madame .

pont de monceaux
Le pont de Monceaux que l’on peut voir sur le fond de la photo et son mythique parcours ….
renoncules bis
Les renoncules dans lesquelles se cachent truites et ombres commun, en attendant de sortir pour le coup du soir.

renoncules

Sauf cette petite session en sèche,  d’1 heure à peine où je fais monter 3 gros ombres que je rate au ferrage, puis quelques tacons (6) dont deux de sortis, en pêchant un courant entre quelques canoés qui passés devant moi. Je ne sais pas pourquoi, mais ce fût au retour de Beaulieu sur Dordogne et en longeant la route sur la rive gauche , ce courant m’a motivé un poil … Ceci m’a permis au moins de pouvoir vous mettre une photo de poissons pris sur cette rivière.. ( sauf les ombres ratés ) …

tacon

Instantané 1 (19-08-2016 13-57)

Je tiens à m’excuser auprès d’ Yves et Gilles pour leur avoir fait faux bond sur les sorties pêche, promis la prochaine fois que je reviens sur cette rivière, je prendrais du temps pour la pêcher d’avantage, voilà pour ce qui concerne mes activités de pêche du mois d’Août. Yves et sur place pour un mois et il se régale, truites et ombres sont de la partie, mais cela ne m’a pas plus incité à le rejoindre, il faut dire qu’en hôtel, il n’est pas simple de faire sécher les waders et de monter et descendre à chaque fois avec tout le matos, un gîte aurait était plus pratique, mais j’ai pris ce que j’ai trouvé de libre en ce début Août.

hotel fouillade
L’hôtel Fouillade , c’est ici que nous avons passés une agréable semaine, bon acceuil des patrons et du personnel.
Capture
Info : L’itinéraire depuis l’hôtel pour rejoindre le parcours No -kill sur les quais d’Argentat ,à peine 5 mn à pied..
pont argentat
Info : Le parcours No -kill se situe entre les deux ponts d’Argentat, quelques jolis ombres commun furent aperçus sous le pont.

Sur ce séjour j’ai profité de visiter cette belle région, il y a tant à voir que ce fût ma principale activité de la semaine, Rocamadour, Sarlat , le gouffre de Padirac, Collonges la rouge, Beaulieu sur Dordogne , Monceaux , Tulles (Bof !!) , sans compter les nombreux lacs, les rivières, les petits villages pittoresques, voila pour ces dernière nouvelles, je suis rentré fourbu de toute cette route , maintenant j’espère reprendre un peu la pêche d’ici ces prochains jours, mais avant ça, il faut s’occuper de la maison et du jardin.

J’ai eu grand plaisir de faire la connaissance de Gilou46, fidèle visiteur de mon blog et amis sur un forum de pêche depuis 4 ans environ.

Puis d’Yves que je connais maintenant depuis 5 ans et qui est un moucheur très émérite , il ne lâche rien et fini toujours pas prendre de beaux poissons , la Dordogne il l’a connait par cœur, sa caravane bien calée pour le mois d’Août en bord de rivière , ce qui est très pratique pour lui, il peut aller pêcher tôt le matin et faire ses coups du soir, d’ailleurs pour info, à ce propos ce camping , il est tout ce qui est de plus simple, pas de chichi, il y a l’essentiel, des sanitaires et de l’électricité et surtout pas il n’est pas cher, voila une idée de séjour pour ceux qui aiment le camping, je vous donne son nom «  Le vieux moulin ».

camping le vieux moulin
Camping le Vieux moulin, situé en bord de Dordogne, rivière classée en seconde catégorie …

Il faut quand même se faire à l’idée que sur la Dordogne, la principale activité est le canoë , puis la pêche , certains moucheurs n’arrivent que pour les coups du soir, d’autres font ceux du matin, moi j’ai pêcher une heure en plein après midi et malgré le passage des canoës , ceci n’a pas dérangés les poissons qui sont je pense très habitués à ces passages d’embarcations. J’ai eu plaisir de faire la connaissance de moucheurs très sympa, dont Fred Othon, concepteur de cannes à mouche et de Antonio Perez , fabricant de soies naturelles, puis encore d’autres moucheurs très avenants et avec lesquels nous avons pu parler de notre passion commune.

Si vous venez dans cette région pour visiter, ne rater pas les incontournables si vous aimez les villages pittoresques.

Collonges la rouge , avec ces murs particuliers aux couleurs rouges 

collonges 4

collonges 5

collonges 1

Rocamadour :

Rocamadour

Sarlat :

sarlat1

sarlat

sarla 2

sarlat statue

Un passage obligé des pèlerins sur la route de Compostelle, comme il est indiqué sur l’enseigne de cet hôtel.

st jacques de compostelle

Pour les amateurs de pêche aux carnassiers, brochets, sandres, perches, les lacs sont nombreux, j’en ai deux à vous proposer situés pas loin d’Argentat.

Le lac de Feyt , à Servières le château 19920 :

lac du Fey
Superficie 46 Ha

Lac du sablier, retenue de la Dordogne  :

barrage dordogne
Superficie 90 Ha

Les rivières ne sont pas de reste, comme la Maronne toute proche d’Argentat :

la marronne

Depuis Argentat vous aurez largement de quoi occuper vos vacances, pour les moucheurs et autres techniques, avec une réglementation spécifique mise en place notamment sur les quotas de prises journaliers qui sont de ( 3 salmonidés dont un ombre commun maximum) et dont la taille réglementaire et de 30 cm pour l’ombre et la truite.

Info : Le département de la Corrèze possède de quoi satisfaire de nombreux pêcheurs de tous styles de pêche, grâce à un domaine hydrographique de 5000 kms de cours d’eau et 4000 Ha de plans d’eau.

Les magasins de pêche sur le secteur :

  • Argentat Passion , boutique de Jean Charles Petit
    20 Avenue Pasteur
    19400Argentat , Tél : 05.55.28.01.53
  • Maison Guy Plas , le Bourg
    19120 Brivezac , Tél : 05.55.28.37.02

Voila pour les infos que j’ai pu déceler lors de mes vacances en Corrèze, malgré le fait que je n’ai pas pêché, j’ai quand même pu glaner quelques infos qui j’espère vous seront utiles pour votre futur séjour sur les bords de la Dordogne et ses environs.

Le parcours du pont de Monceaux :

 

Micro centrales, barrages … Stop, ça suffit !

Une pétition à l’encontre de madame la ministre de l’écologie Ségolène ROYAL , n’hésitez pas à faire de même et de partager vos avis en signant cette pétition qui je vous le rappelle nous concerne tous, nous pêcheurs passionnés.

je vous rappel ce que veux dire A.A.P.P.M.A (Association Agréée Pour la Protection des Milieux Aquatiques), mais pas que, vous aussi amis pêcheurs êtes concernés par ce nouveau fléau pour nos rivières, car nous sommes nous même concernés par des projets de micros centrales sur nos rivières de Chartreuse.

Alors permettez-moi de vous dire que je suis contre ces idées de vouloir à tout prix détruire la nature et détruire ce qui reste de patrimoniale. Alors que nos associations de pêche en France, sommes là pour les protéger et si l’on ajoute à cela les pertes de nos alevins et de nos truites qui seront décimées, l’avenir de la pêche sera réduit à néant avec ces projets qui ne sont que profits.
Qu’attendons-nous, une nouvelle catastrophe écologique ? Ne peuvent ‘ils pas nous foutre la paix, il y en a marre de leurs idées de destruction de la nature, de bousiller tout  ce qui reste de beau dans nos vallées, on nous parle d’écologie et en même temps ils font tout son contraire et leurs seul soucis est de gagner du fric par tous les moyens.
Je suis un pêcheur passionné et soucieux de notre environnement, mais un pêcheur mécontent de ces projets de micro centrales, si vous êtes dans mon cas, faites de même, plus il y aura de signature et plus les pêcheurs se feront entendre, surtout que nous nous approchons de 2017 et que nos voix comptent pour les futures élections présidentielles.

La pétition est ICI

A lire la lettre d’Alphonse Arias à madame Royal http://www.pecheur-arias.com/news.php?iid=105

Moucheur38

Pollution du Guiers le 5 Juillet 2016

La série noire continue , cette fois sur notre domaine de pêche ….

Mardi 5 Juillet 2016, à 11h20 le Guiers se trouble, la rivière est partagée en deux partie, d’un côté c’est clair et de l’autre, il y a de nombreuses particules qui flottent en surface et dérivent au gré du courant, le fond de la rivière se voit tapissé de papiers toilettes etc … Je recherche la cause et je comprends assez vite que cela provient du petit ruisseau qui se jette dans le Guiers et qui dés que la station d’épuration qui se trouve à 30 m de moi, a des soucis de fonctionnement , se déverse directement dans le Guiers, je suis écœuré de voir ça, je ne vous parle même pas des odeurs nauséabondes qui s’en dégagent. Je prends des photos et je filme ce que vous allez voir et croyez moi ça pue. J’appelle aussitôt le garde Onema Isère, mais ce n’est pas son secteur et me dit de contacter l’Onema de la Savoie, entre temps  j’appelle le co-président de la réciprocité Guiers Isère, Adrien Bertholio qui contacte le garde Onema Savoie, car je n’ai pas son n° de téléphone. Puis dans l’élan je contacte le président de l’aappma des Echelles, qui de son côté contacte le maire

Enfin j’appelle également notre président Jean Thibaut, qui me rejoint et ensemble nous partons déposer plainte à la gendarmerie de Pont de Beauvoisin, sans succès d’ailleurs, le gendarme nous dit avoir d’autres affaires plus urgentes à traiter, il me conseille de faire un PV, via le procureur de la république de Chambéry. Nous revenons sur le site pollué, tout est redevenu normal, le maire des échelles à délégué une équipe pour déboucher les conduites, cette pollution n’est pas la 1ère, déjà la veille ce scénario s’est déjà produit, mais à moindre mal, nous commençons à en avoir plein le dos de subir ces pollutions, nous gérons le parcours à l’aval et nous récupérons tous les excréments des autres communes.  

A quand le raccordement à la future station d’épuration de la commune des Échelles ? Ceci permettez au Guiers d’avoir une eau de qualité à l’aval de la commune, si l’on imaginez un tant soit peu que cette station se trouverait au dessus de la commune et que ces pollutions récurrentes passeraient dans la base de loisir, peut être que là, les choses se feraient plus rapidement.

La commune s’agrandit, la capacité d’accueil de cette station est certainement devenue obsolète, il serait temps de remédier à sa réhabilitation ou à son raccordement dans la future station d’épuration  qui doit se faire à Entre deux Guiers, ce serait d’une part, un plus pour le bien être des baigneurs , je vous assure qu’il y en a, car tout le monde ne peut se permettre de se payer un droit d’entrée à Rivièr’Alp , à celui des pêcheurs qui eux payent des taxes et font vivre les communes par le biais de leurs achats dans les commerces et pour le tourisme pêche en Chartreuse, ainsi que sur l’avant pays Savoyard,  ne croyez vous pas que le jeu en vaudrait pas la chandelle ?

Projet d’une micro centrale sur le Guiers mort à St Pierre de Chartreuse

Salut à tous,

j’ai relaté sur le forum de notre aappma un projet de micro centrale qui se ferait sur la partie amont du Guiers mort sur la commune de St Pierre de Chartreuse, nous allons réagir face à cette nouvelle idée de la mairie de St Pierre de Chartreuse , je vous tiendrais informés de nos actions pour lutter contre ce projet.

Je vous met en lecture l’article paru dernièrement sur le Dauphiné libéré 

articledl

Plein les bottes

Slt à tous,

voila ce qui arrive quand on perd l’habitude d’aller pêcher et en plus comme il faisait trop chaud je n’ai pas voulu mettre le waders, bilan une chute qui aurait pu mal se terminer, le tibia à taper contre un bloc rocheux, bon tout va bien au final plus de peur que de mal🙂
Je vous le dis, c’est pas bon de devenir vieux😉


DSCN8620

Je n’ai pas boudé mon plaisir !

Salut à tous,

voici un de mes dernières sorties de pêche de la semaine, ou je fais une session de pêche qui même si ce n’était que des arcs en ciel, m’ont permis de passer un bon moment sur ce parcours qui recèle de très beaux sujets d’arc en ciel et de petites truites des Bouillouses.

Autant dire quelles ont du jus ces dernières et comme dit la pub , elles sont  » riquiqui mais maousse costaud  » . Oui mais voila il faut faire avec les baigneurs et il y en a un grand nombre, sans compter les canoés et leurs ballets incessants de touristes qui n’en ont rien à faire du pêcheur et ça ce n’est pas toujours simple, lorsque l’on voit un gobage et qu’au moment ou l’on veut l’attaquer, dévalent une bonne dizaine de ces embarcations et leurs barreurs néophytes, et ceci durant toute la journée, bref, peu importe , je fais avec, sinon je ne pêche pas , je ne suis pas venu pour rien !!!

La partie de pêche se déroule ainsi, comme les gobages ne sont pas présents, j’opte comme toujours pour une prospection en nymphe dans les grands courants et les grandes fosses et dans l’une d’elles, une touche , le ferrage et un démarrage en force, direct le plein courant et pas le temps de dire ouf, que cette truite se dépique, elle était largement à 50 cm, ce sera la seule touche de l’après midi et comme je le précisais en début de récit, des canoés par dizaine font un bordel pas possible, les rameurs tombent à l’eau, d’autres se calent en face de moi et attendent leurs amis, je ronge mon frein, je ne peux que subir (enfin presque) vous me connaissez j’ai quand même réagi , mais gentiment, en leurs expliquant que nous avons nous aussi un loisir.

Revenons à cette fin de soirée , le calme est revenu sur la rivière, les petits gobages se font de plus en plus présents, je change ma pointe et attache une émergente, la touche se fait de suite , ce sera une petite bouillouse pleine de vitalité, quelques chandelles et hop , épuisette et remise à l’eau. Puis plus au large j’aperçois des gobages discrets, seule l’aspiration sous la surface de l’eau trahie la présence de belles arcs, d’ailleurs j’aperçois leurs silhouettes , de vrais paquebots , autant dire que je ne vais pas faire dans la finesse, je monte une pointe en 14 centièmes, il vaut mieux assurer , je connais la puissance de ces truites, je monte un sedge en chevreuil et bingo une touche fulgurante crève l’onde émeraude, s’ensuit le combat, puis dans les photos, ce ne sont pas les plus grosses prises ce jour là…

4

Puis une autre un poil plus grosse

1

Et d’autres encore sensiblement de la même taille

3

2

Puis je ne sais comment , mais je dépique cinq truite de 50+ et la dernière qui m’a cassée après une lutte acharnée ,devait être pas loin de 60 cm, la bougresse , après quelques chandelles que j’ai pu maitriser à dévalée le courant et s’est calée sous un arbre et v’lan la casse fût immédiate, ceci à mis fin à ma session, ou j’aurais  pris au total entre les petites et les grosses que j’ai touché 17 truites arc en ciel  et quelques chevesnes..

Une bonne journée en quelques sortes ou même si ce ne sont que des arcs, il ne faut pas bouder son plaisir, car leurs combats vaut le pesant d’or et la preuve en est celles qui ne se sont pas laissées mettre à l’épuisette, car elles ne sont jamais gagnées d’avance..

La vidéo de ce bon moment :

 

 

 

 

 

 

Session nymphe, 16 Juillet 2016

Bon re salut à tous ,

voici la vidéo de ma sortie d’hier après midi avec Patrice, cette fois c’est lui qui prend mon apn et filme les scènes ou je pêche..

Chacun notre tour, nous abordons les coups à pêcher, l’un aux appâts et l’autre à la nymphe ou en sèche quand les gobages se font présent. Pas de concurrence entre nous, nous connaissons nos valeurs, seul le partage et l’amitié prime, pas de guéguerre entre moucheur ou tocqueur comme aime dire les malveillants. A ces mêmes personnes, je répond que la rivière est assez large pour deux potes qui n’ont qu’une seule idée, pêcher ensemble et s’entraider si besoin à épuiser un gros poisson ou immortaliser les scènes de pêche , car ce n’est pas toujours évident de la faire seul. 

Sur cette fin d’après midi, je prendrais 7 poissons, 3 arcs, 2 ombres, 2 fario, hier la nymphe donnait mieux que les appâts (vers).

La vidéo de notre après midi partagée :

 

Test canne Sempé artisanale par Patrice Richiero

Salut à tous,

me voici de retour à la rivière, petite sortie improvisée hier après midi avec l’ami Patrice Richiero et Sempéïste notoire et aficionados, il voulait tester sa nouvelle canne PS Dark 3,60 et moi j’ai suivi d’une part pour le filmer et d’autres parts , pour pêcher, mais pour ça je ferais un autre article.

Revenons à la nouveauté 2016 de Sempé  :

ban2

Le choix du blank, de la poignée en liège , les anneaux Sic,le porte moulinet , la couleur des ligatures et vous pouvez faire réaliser le montage de la canne par un artisan via Pierre Sempé, tous les renseignements pour cette canne sont sur le blog  https://pechesempe.wordpress.com/2016/04/21/cannes-sempe-sur-mesure/

Pour  Patrice , il a fait le choix de faire monter la poignée, le porte moulinet par la société Sempé  , mais voulait que ce soit Fabien qui lui mette en place les anneaux et lui réalise les ligatures , c’est ça une canne personnalisée, alors vendredi dernier Patrice a récupéré sa canne chez Fabien et la testée avec moi hier après midi, voici la vidéo.

La pêche de la truite à la mouche et aux appâts naturels

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 28 autres abonnés