Situation actuelle de nos cours d’eau

Je remercie le président de l’aappma de Galaure pour m’avoir relaté cette info, que je partage ici , avouez que la situation est plus que critique, la nappe du Guiers est au niveau de crise.

La DDT38 propose aux membres du CDE de rester en alerte pour les eaux superficielles et les eaux souterraines alors que dans la diapositive de conclusion, c’est clairement indiqué que le niveau de la nappe du Guiers est au niveau de CRISE et celui de la molasse au niveau de l’alerte renforcée.

4 réflexions sur “Situation actuelle de nos cours d’eau

  1. Pascal Grange

    Merci pour les infos Léo.
    Je vois que l’on a tous les deux un coup de blues…
    Quand je pense que la pêche n’est pas fermée sur le Guiers… Dimanche, je suis allé faire quelques analyses de suivi, il y avait des pêcheurs ! Ont-ils conscience que même si la température de l’eau a baissé, les poissons qui restent ont besoin de se refaire une santé et de ne plus être stressés ?
    La bise mon Ami

    J'aime

    1. Slt Pascal, même remarque j’ai vu des des moucheurs et d’autres sur des secteurs différents,74/73/69/38 /42 et tous viennent pêcher chez nous parce qu’ailleurs c’est fermé. En agissant de la sorte il est clair que nos truites vont être vite misent à mal, je n’arrive pas à comprendre ça. j’ai vraiment le blues, comment faire comprendre à ses pêcheurs même quand tu leur explique que ce n’est pas pour les emmerder mais pour le bien des poissons qui ont déjà un mal fou à respirer et non pas besoin d’un stress supplémentaire 😦 😦
      Désolé de ne pas être plus présent en ce moment aux analyses, j’ai mes petits enfants en vacances et il faut occuper tout ce petit monde, au programme balade, piscine , jeux etc..
      Bonne reprise pour la semaine prochaine !!
      La bise Pascal

      J'aime

  2. Pascal Grange

    Pas de soucis pour les analyses Léo !
    Oui, le blues… Si même les pêcheurs ne comprennent pas la situation, c’est bien triste. Ca ne donne pas envie de se battre d’autant que ceux qui pêchent en ce moment, on ne les voit ni aux assemblées, ni aux différentes actions pour la rivière…

    J'aime

    1. Tout à fait d’accord avec toi sur tes derniers propos Pascal, le combat n’est pas simple surtout quand ont est aussi peu solidaires les uns des autres. Toujours le même débat et cela deviendra récurant, quand on voit que deux départements limitrophe sur une même rivière ne sont pas solidaires, comment veux tu que les pêcheurs le soient. A cela s’ajoute ces foutus projets de micro centrale, à croire que l’on veut la mort de notre loisir pêche, ainsi les lobbyistes feront ce qu’ils veulent si il n’y a plus de pêcheurs sur les rivières. Surtout quand j’ai vu il y a deux jours à Crossey, un agriculteur qui à mis en place sur ses champs de Maïs deux grandes lances automatique et qui arrosent allégrement ses cultures, alors qu’un arrêté d’alerte sécheresse est bien en place..

      J'aime

Les commentaires sont fermés.