Celle qui cause nos tourments

Je suis l’objet de votre convoitise, entre nous s’est instaurée une relation qui pourrait mettre le bordel dans votre couple, pour peu que madame soit un tantinet jalouse.

Nos rencontres dès le mois de mars, se font plus fréquentes de jour en jour , parfois même jusqu’à la tombée de la nuit. Nos coups du soir, n’ont rien de charnels, mais juste obsessionnels, au point que vous pourriez faire des kilomètres pour me rencontrer.

Vous garnissez vos bas de ligne, de somptueuses nymphes ou sèches du plus bel effet pour me séduire où d’un appât bien dodu, mais je ne suis pas née de la dernière pluie. J’adore jouer à cache -cache avec vous, me blottissant sous une pierre, une souche, regardant passer vos leurres, vos mouches ou vos appâts.

 

Parfois pour que vous puissiez me caresser, je me laisse prendre, au risque de perdre la vie, mais de mon fond intérieur, je sais que vous me relâcherez. Parce que vous êtes de plus en plus de pêcheurs à pratiquer le no-kill, comme d’autres pratiquent un sport de plein air où le seul plaisir, est d’être en osmose avec la nature.

De nos jours, j’ai la chance que vous soyez équipés plus souvent d’appareil photo ou de caméra, qui vous permettront par la suite de patienter tout au long de l’hiver, vous remémorant les bons souvenirs de notre rencontre en attendant la prochaine ouverture.

Que ce soit au toc, à la mouche ou aux leurres, vous avez tous avec la même obsession, celle de pouvoir m’attraper de plus en plus grosse. Alors n’hésitez pas à mieux me protéger, respectez ma taille légale de capture, ne rejetez rien de compromettant pour ma survie,   je ne sais encore pour combien d’années, mais si ça continue ainsi, les barrages, les pollutions et le réchauffement climatique auront contribué à mon extinction …

 Bonne année à tous  !

6 réflexions sur “Celle qui cause nos tourments

  1. sphinx73

    Slt LEO , très belle article que tu as fait la , encore 3 mois et tu pourra te promené au fil de l’eau et peut être enfin nous rencontré pour pouvoir échangé sur notre passion 😉😉

    J'aime

    1. Slt manu,
      j’ai hâte de retrouver les rives des cours d’eau, retrouver nos belles mouchetées. L’hiver n’est pas encore amorcé mais nous allons vers des jours plus longs, pour sur que cette année il faut absolument nous rencontrer, cela fait un bail que l’on se rate, je profiterais d’aller taquiner les truites savoyardes en ta compagnie.
      Bonne journée à toi
      A+

      J'aime

    1. Coucou Martine,
      merci c’est très gentil de ta part, figure toi que lorsque j’ai écrit ces mots, je vivais l’instant présent et m’imaginais être à la traque de cette belle fario (mdr).
      Bises

      J'aime

Les commentaires sont fermés.