Il suffit juste de faire attention ou vous mettez vos pieds

Amis pêcheurs, en respectant cette énième recommandation, vous aurez une reconnaissance pour le travail accompli par les aappma qui font du patrimonial pour préserver l’espèce.

Les truites et les ombres, pour ce jour tant attendu, vont voir défiler un grand nombre de pêcheurs foulant les graviers de leurs bottes, sans se soucier des oeufs déposés sous les cailloux et pas encore éclos. Il est recommandé de faire attention lorsque vous traverser de long en large la rivière, au risque de soulever les graviers sous les lesquels les truites ont pris soin de déposer leurs ovocytes l’hiver dernier. Alors quitte à être répétitif, je vous recommande de prendre soin de votre terrain de jeu en évitant de marcher dans l’eau.

Bonne ouverture et bonne saison 2018 !

 

Cliquez sur la photo pour suivre les infos des pêcheur du haut Guiers

 


Soyons des pêcheurs responsables pour la saison à venir

Aujourd’hui, est le 1er jour du mois d’ouverture de la pêche de la truite en 1ére catégorie. il ne nous reste donc, plus longtemps à attendre pour enfin tester les nouvelles cannes, les nouveaux moulinets et autres équipements servant à la pratique de notre loisir, c’est le lot commun de chacun de nous. Pour cet article, je ne vais pas vous énumérer ou passer en revue tout le matériel, mais plutôt mettre le projecteur sur la protection des milieux aquatiques et  l’environnement, en essayant de vous apporter quelques petits conseils de prévention sur le comportement à adopter lors de la pratique de la pêche au cours de la nouvelle saison à venir.

Certains cours d’eau, ne sont sans doute pas concernés par une interdiction de marcher dans l’eau, mais il est quand même bon de regarder où vous mettez vos pieds. Comme tout pêcheurs, ces conseils sont de votre devoir, vous pratiquez un sport de plein air et vous permet donc d’êtres en osmose avec la nature, la faune et la flore , alors elle mérite que vous leur apportiez un peu d’attention, c’est la moindre des choses.

De respecter les zones de frayères, qui sont les endroits les plus fragiles et les plus sensibles au piétinement. En agissant de la sorte, vous contribuerez à protéger les alevins de truites et d’ombres communs, qui sont encore sous les graviers et les cailloux et qui vont éclore d’ici fin Avril, période préconisée pour la sauvegarde de l’espèce et la pérennité d’une rivière gérée en patrimoniale et est donc de surcroit pas aleviné et agrémenté par des lâchers de truites surdensitaires. Utilisez des hameçons sans ardillons, c’est le meilleur moyen de pouvoir relâcher vos prises dans les meilleures conditions de survie pour elles.

Soyez vigilant également aux diverses pollutions que vous pourriez croiser en cours de saison, n’hésitez pas à informer les responsables d’aappma ou bien d’appeler la gendarmerie. Ayez même le réflexe de récupérer un échantillon d’eau pour des fins d’analyses en cas de pollutions mortelles, prenez des photos, ça peut servir pour un dépôt de plainte.

Être un pêcheur responsable c’est aussi, de ne pas laisser sur place, vos déchets de repas ou restes de casse-croûtes, vos cannettes et vos bouteilles vides. Il est plus simple de remettre ces ordures dans le coffre de votre voiture et de les jeter en rentrant chez vous ou dans le 1er local poubelle rencontré sur le bord de la route du retour ou d’une commune.

De respectez les gardes pêche assermentés qui vous contrôlent, ce sont des bénévoles mandatés par l’aappma gestionnaire et ils sont là, pour faire respecter la réglementation en vigueur.

De respecter les distances de pêche avec un autre pêcheur, soyez respectueux les uns envers les autres, si vous n’aimez pas être dérangés, eux ne le seront pas non plus, alors plutôt que d’en venir aux mains, soyez cool !

De respecter les propriétés dans lesquelles, vous exercez votre loisir, sans les baux de pêche, vous ne pourriez pas ou pouvez approcher la rivière.

De bien fermer les clôtures, afin que les animaux ne se sauvent pas au risque de causer un accident grave avec autrui.

De participer aux assemblées générales de vos associations de pêche, c’est le seul endroit ou vous pourrez faire entendre votre voix et dire ce que vous avez à dire, après ce n’est plus la peine, les décisions sont prises.

Pour les pêcheurs qui n’ayant pas encore mesuré l’impact de ces gestes citoyens, pensé à le faire, la nature vous le rendra.

Si vous aimez vos rivières, ceci ne devrait pas être pour vous, un inconvénient !

Merci de m’avoir lu, je vous souhaite une bonne saison halieutique.

 

2 ème journée panneautage avec les pêcheurs du haut Guiers

Slt à tous,

voici le second volet de la mise en place des panneaux signalant la nouvelle réglementation, concernant le Guiers mort et ses affluents. Ce vendredi 16 Février 2018, nous étions une petite huitaine à nous être rejoint sur les bords du Guiers mort.

Le plan des interventions du jour, St Laurent du pont et St Pierre de Chartreuse , Guiers mort et affluents et à voir ce plan, il y a du boulot en perspective, nos secteurs sont grands.

1 ère étape de la matinée , remettre le câble et le panneau de la réserve.

 

2 ème étape de la matinée , petits travaux de maçonnerie pour remettre en place les panneaux d’informations du côté du jeu de boules de St Laurent du pont, qui ont étés délogés par des jeunes sans doute et qui n’ont rien d’autres à faire que de saccager le bien d’autrui.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 ème étape, il est midi et donc l’heure du casse croûte , qui nous a été offert par l’aappma et son président, nous avons mangés chez Fabien.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4 ème étape de la journée, direction St Pierre de Chartreuse, 3 équipes pour mettre en place le panneautage sur le Guiers mort et les affluents du haut Guiers. Les pieds dans la neige, les secteurs ne sont pas faciles d’accès en période hivernale.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5 ème étape de la journée, il est 17h, satisfaite du travail accompli, la petite équipe, qui à encore passée une super journée, s’est de nouveau retrouvés chez Fabien, pour boire un dernier petit coup et finir les restes de casse croûte du midi. 

Ces photos relatent cette fin de journée, nous étions transits et trempés de neige , mais heureux d’avoir oeuvrés pour l’association et la rivière !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

à lire aussi le compte rendu de l’aappma