À la Une

Semaine 21 et seulement deux sessions

Bonjour à tous,

voici un petit résumé de cette semaine 21, ou j’ai effectué seulement deux courtes sessions, la première d’une petite heure et la seconde environ deux heures et contrairement à la première session effectuée juste après le déconfinement et un niveau d’eau revenu à la normale, la pêche fût compliquée, malgré les belles éclosions d’éphémères, les poissons étaient calés.

Lors de ses deux courtes sessions, je ne prendrais que quatre truites, je subit une casse sur une belle truite dont j’avais sous estimé sa taille, pensant qu’elle était petite, je n’ai pas pris de suite le contrôle de ce poisson et elle allait se réfugier sous un bloc et je n’ai pas pu la déloger, j’ai cassé à ras de la nymphe. Je réussi à prendre un un bel ombre de 45 cm, un poisson très large, combatif et plein de vitalité.

J’ai revu mes amis DAMFLY, Gégé, Yves et son fils, Mika et Patrice qui ont pris quelques jolis poissons également, mais c’était sur la semaine précédente.

À la Une

1ère session depuis le déconfinement

Bonjour à tous,

n’ayant pêché qu’une seule journée depuis le jour de l’ouverture, il était temps que je me rende au bord de l’eau, après ce déconfinement, tout en évitant la grosse affluence de ce début de semaine, suivie de fortes pluies ces deux derniers jours. J’ai trouvé une rivière avec un niveau fort et une eau très froide, mais ça restez pêchable quand même, la pluie venait de cesser et la rivière commencée à redescendre en cours d’après midi.

Sur le 1er spot, je vais toucher une jolie truite en nymphe, mais je me fais avoir par un démarrage furtif, j’ai beau essayer de l’a brider, elle cherche à se caler sous un bloc et après quelques secondes, elle finit par se dépiquer.

Quelques éclosions éparses font leur apparitions, c’est suffisant pour mettre les truites en activité, et pour que je ne perde pas de temps à changer de moulinet et me mettre en sèche,  j’opte pour une olive parachute montée sur H16, le corps est réalisé avec du Eagle olive.

Je pose la mouche dans la veine d’eau porteuse ou le gobage à eu lieu, la truite n’hésite pas une seconde et se saisie de l’artificielle, je ferre, la voilà piquée sur le bord des lèvres,  avec cette mouche, j’en prendrais quelques autres, je vais également subir quelques refus, suite au dragage causé par le courant, en tout cas,  j’ai trouvé des truites en pleine forme et bien vigoureuses, malgré leurs tailles modestes, les gobages cessèrent lorsque les éclosions furent terminées.

Je me suis remis en nymphe pour terminer ma session jusqu’à 17h00, il ne m’en fallait pas plus pour passer un agréable moment et d’avoir profité de cette seconde sortie de pêche de ma saison 2020 pour m’aérer l’esprit.

Quelques photos des truites prises au cours de cette session

À la Une

Série nymphes perles de verre

Bonjour à tous,

ce matin séance montage avec quelques nymphes pour compléter les vides de mes boîtes. Ces nymphes me serviront pour la pêche à vue ou pour mettre en potence pour la pêche au fil ou la nymphe au toc.

Poissons recherchés : Truites et ombres communs et autres …

Matériaux utilisés pour ce montage :

Hameçon : 214 bl n°18 – Tête : Bille tungstène argent 2 mm – Thorax : perles de verre couleur vert clair – Cerques : coq Pardo – Abdomen : quill de paon naturel – Fil de montage : Veevus 12/0 noir – Vernis UV claire.

Ces perles de verre qui servent à réaliser des colliers ou des bracelets, vous pourrez les trouver dans toutes les boutiques de jeux créatifs ou même en grandes surfaces, choisissez-les de petite taille de préférence.