Eccdyonurus Torrentis (modèle d’ensemble)

Bonjour à tous,

dés Mai/Juin, nous avons sur nos Guiers de belles éclosions d’Eccdyonurus Torrentis, elles sont aussi présentent sur tout le bassin versant, mais également sur d’autres rivières de notre région des Alpes.

C’est une mouche que j’utilise dés l’apparition de cet insecte.

Poissons recherchés : Truites et ombres communs

Hameçon : Hdflies 214 BL n°12/10 – Cerques : 2 sabres de queue de faisan – Abdomen et Thorax : Dubbing de lièvre jaune sale – Cerclage : soie floss marron – Aile : cdc beige – Tête : fil de montage – Fil de montage : Veevus 12/0 noir

Étape de montage :

1) Après avoir fixé l’hameçon dans les mors de l’étau, emprisonner le fil de montage et l’amener à la courbure.

2) Préparez deux sabres de queue de faisan, puis les fixer au dessus de la courbure et dans l’élan, fixez un brin de soie floss marron pour le cerclage.

3) Préparez un dubbing de lièvre couleur jaune sale, puis former le corps de votre mouche, arrêtez vous au niveau du thorax.

4) Prélevez deux pincées de cdc beige, puis les fixer pour former les ailes, bloquer celles-ci, puis refaire un léger dubbing que vous enroulerez pour terminer le thorax.

5) Formez la tête avec le fil de montage, bloquer par un wipfinish ou demies clés, couper l’excédent de fil et vernir la tête.

6) Veillez à déboucher l’œillet , cela vous évitera de le faire au bord de l’eau.

FICHE PDF A TELECHARGER : Eccdyonurus Torrentis

 

Max et Léandre, ces jeunes pêcheurs en herbe

Bonjour à tous,

ce jeudi 28 mai, je suis allé rejoindre Stéphane et ses enfants Max 10 ans et Léandre 6 ans, afin de leur faire découvrir un nouveau terrain de jeu, sur une rivière d’un autre versant qu’il ne connaissait pas.

Stéphane s’est occupé de Léandre et moi j’ai suivi et filmé Max dans son approche et son évolution sur cette rivière, pour ce qui concerne les leçons de pêche à la nymphe au toc, c’est à leur papa que le mérite revient.

Hélas, un après-midi qui aurait dû être plus productif, car entre les truites calées, le nombre d’insectes qui virevoltaient au-dessus de l’eau, Eccdyo rouge, plécoptères, sedge et Baëtis, nous avons trouvé une rivière fermée comme s’il n’y avait aucune truite.

À cela, se sont ajouté des touristes qui se baignaient, un pêcheur qui nous à devancer et que nous n’avions pas vu, c’est pour ça que nous ne prenions pas de truites sur ce linéaire, ce n’est qu’après l’avoir rencontré, qu’il nous à dit avoir terminé sa pêche et sur le reste du parcours, les enfants ont réussis à prendre quelques autres truites.

Voici quelques photos, suivies de la vidéo que j’ai réalisé lors de ce bon moment passé à leurs côtés.

Max, qui n’en est pas à son coup d’essai, avait pêché la veille, mercredi 27 Mai, cette magnifique Fario de 45 cm et toujours à la nymphe !!. 

Mais sa truite record, c’est une truite arc en ciel de 65 cm, prise la saison dernière sur l’Arc à Termignon et ici vous pouvait le voir avec une truite de 30 + prise sur l’Albarine.

A très prochainement pour une nouvelle aventure, bon week-end de Pentecôte !…

Série nymphes perles de verre

Bonjour à tous,

ce matin séance montage avec quelques nymphes pour compléter les vides de mes boîtes. Ces nymphes me serviront pour la pêche à vue ou pour mettre en potence pour la pêche au fil ou la nymphe au toc.

Poissons recherchés : Truites et ombres communs et autres …

Matériaux utilisés pour ce montage :

Hameçon : 214 bl n°18 – Tête : Bille tungstène argent 2 mm – Thorax : perles de verre couleur vert clair – Cerques : coq Pardo – Abdomen : quill de paon naturel – Fil de montage : Veevus 12/0 noir – Vernis UV claire.

Ces perles de verre qui servent à réaliser des colliers ou des bracelets, vous pourrez les trouver dans toutes les boutiques de jeux créatifs ou même en grandes surfaces, choisissez-les de petite taille de préférence.