Carrefour National de Pêche et Loisirs

Slt à tous,

un petit rappel sur ce salon qui aura lieu dans quelques jours, le carrefour national de la Pêche & des Loisirs 2019, est le premier rendez -vous de la pêche en eau douce en France, qui ouvrira ses portes pour le week end du 18 au 20 Janvier 2019 à la grande halle d’Auvergne.

Un rendez-vous incontournable pour des pêcheurs en eau douce venus de tout l’hexagone et d’ailleurs. Ne ratez pas cet événement, c’est un salon avec de nombreux exposants et des nouveautés, cliquer sur la photo ci-dessous pour accéder au site des organisateurs.

 

 

Une session fort sympathique !

Slt à tous,

Cette session fût une belle session, passée en compagnie de Gilles alias le Matou, et il n’est pas simple en ce moment de trouver des rivières sans eaux gonflées par la fonte des neiges, mais, j’ai quand même pu en trouver une. En ce moment je ne prévois pas de session à l’avance et c’est pourquoi d’ailleurs il m’arrive de ne pas honorer toutes les sorties proposées par les potes, merci à vous !!! …

Donc ce vendredi matin, je scrute le ciel, je regarde la météo , elle me parait favorable à une petite session. 8h00 du matin, je contact Gilles par téléphone, on parle de tout et de rien, mais surtout de pêche. Je lui fais par de mon manque de pêche et de l’envie d’aller faire nager quelques nymphes, il n’a rien de prévu et accepte  ma proposition de lui faire découvrir une autre rivière et qui me parait favorable à la pêche du jour. Nous nous mettons d’accord pour une sortie de pêche, mais avant ça, je lui précise qu’avant de nous rejoindre, il y a les courses à faire avec madame. Ce n’est qu’en fin de matinée , 11h45 que nous nous retrouvés à la maison, mon matos est prêt à être chargé dans la voiture de Gilles, mais avant on prend le temps de prendre un ou deux café , puis une fois terminé, nous avons pris la route. A notre arrivée, vite un petit regard à la rivière, elle est au top, un bon niveau, une belle couleur, quelques éclosions et surtout ça fleure bon la bonne partie de pêche.

Une fois changés, nous regagnons la rivière, Gilles choisit un poste, mais un autre un peu plus à l’aval, aussitôt ma nymphe posée, une truite furtive se saisit de cette dernière, elle n’est pas très grosse à peine 15 cm, mais bon la session est de bon augure. Quelques éclosions se font et les gobages percent l’onde , la tabanas fera son effet, je prendrais et raterais aussi quelques truites à peine maillées, comme je l’ai souligné juste avant, les truites sur cette rivière, sortent et recrachent aussitôt , à la vitesse de l’éclair, il faut être fin prêt , attentif et prêt au ferrage immédiat. Une accalmie en surface se fait ressentir, nous décidons de pêcher en nymphe et tout au long de l’après midi, Gilles et moi enchainons les prises, nous avons pris beaucoup de petites certes, mais le décor et la beauté des lieux, nous font oublier ce détail de la tailles des poissons.

La fin d’après s’annonce orageuses, le grondement au loin, me fait plier la canne, il est prés de 18h30 et nous arrivons à quelques encablures de la fin de notre parcours, fourbus et heureux d’avoir partagé une rivière tantôt en sèche, tantôt en nymphe, au total nous aurons pris à nous deux, prés d’une soixantaine de truites.

Quelques photos de note session du jour, toutes les truites prises par nous deux n’ont pas étés photographiées, mais elles étaient toutes de tailles similaires à celles qui apparaissent sur les photos !

Ma soirée au RISE FESTIVAL 2018 à Beaurepaire (38)

Salut à tous,

un petit retour sur le RISE FESTIVAL dédié à la pêche à la mouche, qui s’est déroulé à Beaurepaire (38) ce samedi 3 Mars 2018. Le succès de ce festival dans notre région, a fait que la demande a été forte et la salle était archi-comble, les organisateurs, ont même dus refuser du monde. Je trouve, que chaque année , ce festival se peaufine et devient parfaitement bien rodé, grâce à l’organisation de Pierre Monatte, Yves Richard , Philippe Crouzet et les réalisateurs de ces projections, la sélection présentée cette année , a été à la hauteur de cette cuvée 2018. Cette année, les films, m’ont une nouvelle fois , transporté et permirent de m’évader dans ces contrées lointaines, bien calé dans mon fauteuil. Dans le plus grand jardin de l’Australie, sur la Ponoï un fleuve de la péninsule de Kola en Russie et long de 426 kilomètres. Puis au nord du Québec dans la communauté des Ekuanits de la nation Innu, j’ai été captivé et pour moi l’évasion fût totale. J’ai aussi pu découvrir de belles rivières préservées, de beaux poissons, de beaux paysages. Et sans aller aux antipodes, le RISE   à mis le cap sur nos rivières Françaises, avec un film réalisé sur l ‘Ardèche par Victorien Tardif et un autre réalisé sur la Dordogne par Matthias PARRE, un vrai régal, mes yeux furent émerveillés, j’étais comme un gamin devant un de jouets.

Je vous laisse découvrir les extraits des 7 films présentés lors de cette soirée, sur le site officiel qui se trouve  ICI

Je vais faire au mieux, pour le déroulement de cette soirée. Arrivés dans la salle vers 19 h,  située juste en face du cinéma l’ORON, c’est ici qu’a lieu l’exposition de photos de  Julien Pouille  et de  Sébastien Fayan

J’ai profité de cette soirée , pour récupérer ma paire de chaussures de wading Andrew et celle de Pascal et Julien en à pris une paire également. La saison en Chartreuse, va être au diapason de la marche Italienne, un gage de solidité, ces chaussures sont réputées confortables et durables.

Puis, afin que cette soirée soit encore plus agréable, Philippe Crouzet ( Fishing Fever ) organisateur du RISE  à Beaurepaire, avait eu l’idée de réserver une salle, pour que l’on puisse nous retrouver avant et après la projection et prendre en commun un casse croûte partagé entre pêcheurs venus assister au spectacle. C’est bon de revoir les copains, de faire de nouvelles connaissances, mettre des visages sur des pseudos des profils de facebook et de passer un bon moment entre passionnés. On en profite pour se laisser aller aux  discussions diverses et variées ou l’on parle de pêche, poissons, d’environnement, de matériel, de technique etc.

Il est déjà l’heure de nous rendre à la séance de projection, la salle se trouve à 100 m à peine, nous y prenons place, mais pour ça , il faut montrer son sésame, sans quoi, pas de droit d’entrée. Je vous passe les détails de la file d’attente, mais ça va très vite, les sièges du haut sont déjà pris d’assauts,nous serons en bas, au 1ères loges.

La projection va bientôt démarrer !

Des tickets de tombolas ont étés distribués à chacun des spectateurs en entrant dans la salle de projection, afin de participer à un tirage au sort et offrir des lots que les sponsors ont donnés, Caleri Fishing, Jmc, TOS, le parcours de Fontaines , Hearty Rise . Parmi ces lots, il y avait 3 journées de guidages offertes par 3 jeunes guides de pêche et chose incroyable, ce sont trois membres d’une même famille, qui ont fait une razzia et ont gagnés à eux trois , les 3 journées de guidage, offertes par Fabien , Jonathan  et Sebastien.

Les heureux gagnants de ces 3 journées de guidage, à droite le grand père gagne avec Fabien Caterina , au centre le petit fils (7 ans) gagne une journée avec Jonathan Paris spécialiste de la pêche aux carnassiers et le papa du petit garçon gagne une journée avec Sébastien Charmetant.

Bravo, la petite famille, je vous souhaite une bonne saison 2018, qui démarre sous de bons augures pour vous autres.

 

La séance de projection terminée, nous sommes allés finir la soirée dans la salle d’exposition des photos et nous avons continuer le casse croûte, Claude et moi avons quitté nos convives vers 1h15 du matin. Tandis que les plus irréductibles, sont encore restés. La saison va démarrer dans quelques jours, nous pourrons dire que ce RISE 2018 à été un excellent cru et nous a mis du baume au cœur, n’hésitez pas à réserver vos places la saison prochaine, vous ne serez pas déçus.

Merci de m’avoir lu !!