Une bonne nouvelle !

Slt à tous,

je vous relais l’article du DL Savoie que l’ami Marcel membre des pêcheurs du haut Guiers, qui  lors de notre petite réunion à propos de la mallette SAMU et des analyses, nous a fait part de cette bonne nouvelle.

Nous nous étions inquiétés lorsqu’il y a de ça quelques jours un article annoncé le report de la nouvelle STEP du moulin neuf sur la commune d’Entre deux Guiers, qui était annoncé pour 2026. Entre temps, les élus se sont de nouveaux réunis et il en ressort que finalement les travaux débuteront en Octobre prochain, une nouvelle qui nous touche au plus prés, car nous sommes directement concernés par ces rejets domestiques sur notre domaine. Le Guiers verra dans les années futures une net amélioration, du moins de ce que je lis sur cet article.

 

Juillet en chauffe et pêche modérée

Slt à tous,

voici un court résumé de mes quelques rares sorties du mois de Juillet, dont les deux dernières en date sont celles du 13 et du 23 Juillet. La technique choisit au départ était la pêche à la mouche naturelle, mais l’abondance de vairons, à fait que les mouches étaient bouffées dés les 1eres dérives. Du coup, nous sommes passés à la nymphe au toc.

Un constat qui n’est pas des moindres, nos Guiers baissent à vue d’œil et par ses fortes chaleurs, le tourisme vert, fait que beaucoup de secteurs sont envahis par les baigneurs et pire encore chez nos amis de Pont de Beauvoisin et de St Genix par les canoés.

Voici tout d’abord, le court résumé de ma sortie réalisée avec Patrice, elle fût pour lui une réussite et pour moi une cata !!!  Ce jour la, j’ai foiré mon après midi de pêche, tout n’allez pas comme je l’espérais, dépiquages et ratages, furent les deux mamelles de cette session pour ce qui me concerne ou je ne prendrais que deux poissons, dont un bel ombre dépiqué, alors que Patrice lui était dans l’embellie et a touché 6 à 8 poissons, dont un très gros cheucheu et deux beaux ombres.

Quelques photos de la remise à l’eau des ombres pris par Patrice.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour la sortie du 23 Juillet, elle s’est réalisée hier après midi, hors de notre département. Pascal tenais absolument à me faire découvrir une rivière dont il est FAN et je ne dévoilerais pas le nom de celle-ci, par respect pour lui. Pour nous accompagner, Gilles était de la partie, un trio de joyeux lurons.

Nous sommes partis très tôt le matin, environ 2h30 de route furent nécessaires, mais à l’arrivée que du bonheur de trouver une rivière en eau, très fraîche et des poissons actifs et combatifs.

Des truites à tous les étages comme on dit, pas de très grosses mais de très jolis poissons, une journée comme j’aime ou la simplicité , la modestie et la franche rigolade sont omniprésentes.

Et pour agrémenter cet article, voici la petite vidéo qui donne un aperçu de cette journée très conviviale ou toutes les truites n’apparaissent pas sur les images car  elles furent en nombres.

Nous irons jusqu’au bout de notre détermination !..

Slt à tous,

Comme dis le proverbe  » Il faut battre le fer pendant qu’il est encore chaud  » et c’est ce que nous faisons avec l’équipe des pêcheurs du haut Guiers. Une semaine après notre formation à la mallette SAMU environnement et nous nous sommes retrouvés avec les autres membres du bureau, non inscrits à cette formation, afin d’expliquer l’utilisation de la mallette. C’est donc, ce vendredi 6 Juillet, que nous nous sommes retrouvés sur les rives du Guiers mort, pour remettre en place en priorité le câble et le panneau de la réserve aval, enlevés lors des travaux de renaturations du Guiers mort.

Une fois ce travail terminé, nous avons pris la direction de St Pierre de Charteuse ou nous avions décidés de faire des analyses sous le rejet de la STEP, située au pont du grand Logis, sous l’égide de Pascal et de Marcel, nommés par notre équipe, pour diriger ces analyses, qui au demeurant, nous ont mobilisés tout l’après midi. Le groupe fût scindé en deux, avec deux tables et la mallette au centre, disposés ainsi, nous avons pus travailler à l’aise et partager les analyses , qui je le rappelle sont longues et demandent de la rigueur, c’est un travail minutieux ou la manipulation des produits se fait avec moult précautions. La durée de ces analyses pour vous donner une idée , nous les avons commencées à 14h30 et elles se sont terminées à 19h30, c’est le temps nécessaire pour faire les choses correctement et tout en travaillant, nous avons pu également faire un petit inventaire des points noirs qui perturbent notre rivière et sur lesquels nous iront faire des prélèvements et nous continuerons ainsi notre bonhomme de chemin, l’aapma n’a pas investie pour rien. Nous ne pouvons encore pas vous dévoiler nos résultats qui restent confidentiels et internes à l’aappma, mais elles nous serviront pour le futur.

Nous avons encore passés un excellent après midi à la fraîche , tandis qu’en plaine la température avoisinée 30°.

Un point positif, la France a ce jour la, battue l’Uruguay et continue sa route vers la finale de la coupe du monde. Si on pouvait consacrer autant d’argent pour sauver nos rivières ce serait le paradis !…