l’ombre commun

ombre-communNom scientifique : Thymallus Thymallus
Famille : Thymallidés

 

 

Communément appelé porte-drapeau ou porte-étendard à cause de sa grande dorsale en forme d’étendard ou Groin.

Caractéristiques :
L’ombre commun est un poisson grégaire, qui vit en groupe de plusieurs sujets, rarement plus d’une vingtaine, espacés d’un mètre environ. On le reconnait, grâce à ses nageoires très identifiables.

– La dorsale , celle qui est la plus grande est irisée de couleurs nuancées, allant du mauve au bleu et parfois rosée.
– La deuxième nageoire est beaucoup plus petite
– La nageoire caudale bien échancrée
– Et une autre encore plus petite appelée adipeuse

Son corps : Est mince, allongé et fusiforme, prolongé par une petite tête conique avec un museau pointu, sa bouche est inférieure et petite, ce qui l’oblige à se retourner pour engamer un insecte en surface. Pour se saisir de l’insecte, il bascule en arrière et a tout son temps pour analyser votre artificielle et vous faire un refus, souvent on pense que le poisson a pris la mouche . Pourtant il n’est pas piqué , voir sur mon schéma , la position de l’ombre lorsqu’il doit se saisir des insectes sur l’eau.schema-gobage3 La couleur du corps, va du gris argent, tirant parfois sur le gris bleu et sur certaines rivières, il est même parfois gris foncé, la robe est tachetée de petits points noirs, ainsi que sur ses flancs et ses nageoires dorsales, irisées de rose ou mauve.
Sa taille : 20 à 50cm (voir plus) sur de grandes rivières, chez nous sur le Guiers, il n’est pas rare de trouver des ombres de 45 cm, voir même des sujets encore plus gros de plus de 50 cm .

Son poids : 300 à 500 gr (voir plus) sur les grandes rivières, comme l’Ain, ou il peut atteindre un poids de plus d’1kg.

Le Frai : Dés que la température de l’eau atteint 9°, c’est à dire entre Mars et Mai. La femelle peut pondre entre 1500 et 15000 oeufs, selon la taille du sujet. Les oeufs sont déposés dans les hauts fonds de gravier, dans 20 ou 30 cm d’eau, le plus souvent sur les bordures de rivière, mais également sur les têtes de radiers, là ou le courant s’accélère. La parade nuptiale est intense et l’accouplement se fait en plusieurs étapes.

L’éclosion : Se fait une vingtaine de jours, après la ponte , dans une eau à 10° . Les alevins regagnent la surface de l’eau, 10 jours après l’éclosion, ils vivront le plus souvent sur les bordures , la ou il y a un petit courant qui puisse leur apporter nourriture et oxygène. Ils se nourrissent essentiellement de larves et de chironomes. Un mois plus tard, leur taille atteint 4 cm environ,c’est alors qu’ils rejoignent le fond de la rivière, là ou le courant est plus fort.

Sa croissance : En 3 ans, ce poisson peut atteindre la taille de 28 à 35 cm

Ses mœurs :
Une zone à ombres est une zone à fort courant mais où la rivière s’est élargie. Celle-ci est classée le plus souvent en 1ère catégorie mais ont peut trouver ces poissons sur une rivière classée en 2 ème catégorie. Il reste souvent posé sur le fond des rivières, sur les galets ou sur les graviers, ont peut également le trouver sur les gravières bien oxygénées, il ne reste pas dans le courant mais à côté où il attend que le courant lui apporte sa nourriture.

Les dangers pour ce poisson : Les divers aménagements comme , les dragages, les pollutions,les barrages, les variations de niveaux , les endiguements et une forte pression de pêche, le piétinement des frayères.

En conclusion :

Voila pourquoi, il est recommandé d’éviter de marcher dans l’eau jusqu’à la fin de sa période de reproduction, c’est à dire fin Mai. Pensez également à bien écraser vos ardillons, cela évitera des dégâts considérables sur ces poissons, voyez de vous même les conséquences d’ hameçons avec ardillon , qui n’ont pas étés écrasés.

Nb) ceci est valable également pour la truite.

ombre blessé

Publicités