La pêche au streamer en rivière

Dès l’ouverture de la pêche en 1ère catégorie, c’ est sans doute le bon moment de pêcher la truite au streamer. C’est une technique qui vous permettra d’avoir une chance supplémentaire de toucher une grosse truite.

streamolive
Celui-ci est un mixe des deux matériaux, Marabout et Lapin

Qu’est-ce qu’un streamer ? C’est une grosse mouche artificielle réalisée en lamelle de peau de lapin pour la plupart, mais pas que , il y a aussi le marabout et d’autres matériaux.

La particularité de ces matériaux est qu’une fois trempés dans l’eau ils ondulent et réagissent bien aux animations (petites tirées), ce qui leur confère une nage saccadée, comme un poisson malade.

Ces ondulations imitent des petits poissons comme le vairon, le chabot ou même la truitelle grâce à la souplesse des poils et plumes mouillés. streamolive1

Les couleurs les plus utilisées sont l’olive, le noir, avec une petite touche de rouge ou blanc.  Ils peuvent être également agrémentés de reflets irisés sur les côtés pour imiter les flancs du poisson avec l’ajout de Crystal flash (par ex).

En début de saison, après la période de fraie, la truite a besoin de se requinquer et c’est tout naturellement qu’elle cherchera des grosses proies: aussi bien les invertébrés que les petits poissons. N’oublions pas que c’est un carnassier avant tout et qu’elle ne rechigne pas à manger ses congénères.

La pêche se pratique généralement à fond ou entre deux eaux. On pratique généralement en lançant plutôt vers l’aval, en descendant la rivière. Lancez face à vous en faisant dériver votre streamer sur un travers, tout en le dirigeant avec la soie vers les courants en l’animant ou non. C’est généralement près des bordures que les touches se produisent. N’hésitez pas à ferrer à la moindre tension de la soie ! Il n’est pas rare de voir la truite suivre votre leurre qui peut prendre soit en fin de dérive où au moment même où vous commencez votre animation.

Prospectez par petites tirées lentes qui peuvent simuler un poisson blessé. Quand vous ferrez, dosez votre force car les risques de casse ou de décrochage sont bien réels.

Ne pas hésiter à pêcher avec un diamètre de fil d’au moins 20 centièmes. N’oubliez pas qu’un streamer est lourd et qu’une fois une fois trempé il l’est encore plus. Cela n’aura aucune incidence visuelle pour la truite qui verra le gain avant la taille de votre pointe.. Cela vous évitera des casses intempestives.

Réaliser votre propre streamer :

Publicités